Lyon : Bertrand Traoré meilleur buteur lyonnais sur l’année 2018.

Sur l’année civile qui se clôt demain, le Burkinabé a fait trembler les filets 19 fois sous la tunique de l’OL.

Il a beau briller par son inconstance, ne pas toujours faire l’unanimité et souvent jouer avec les nerfs des aficionados de l’Olympique lyonnais, Bertrand Traoré n’en reste pas moins un joueur capable de faire parler la poudre : sur les douze derniers mois, l’ailier gaucher (également meilleur buteur depuis le début de saison, à égalité avec Nabil Fekir, 7 unités) l’a prouvé à 19 reprises en compétition avec son club, soit plus que n’importe quel autre joueur de l’effectif. En détails, cela donne : 15 buts en Ligue 1, 1 en Ligue des champions (à Hoffenheim), 1 en Ligue Europa (sur la pelouse de Villarreal), 1 en Coupe de France (Monaco) et 1 en Coupe de la ligue (à Amiens). Un total atteint en 48 apparitions (38 titularisations) sous le maillot frappé du lion.

Le classement des buteurs :

Traoré 19 – Depay 18 -Fekir 15- Aouar 9-Cornet 9- Mariano 7 -Dembélé 6 -Marcelo 5- Terrier 3- Ndombele 3 -Mendy 2- Denayer 1- Dubois 1

Le plus décisif, c’est Memphis

Derrière lui, Memphis Depay n’est qu’à une longueur (18 réalisations), alors que le capitaine Fekir bouclera 2018 à 15 unités et complète ainsi le podium. Viennent ensuite Houssem Aouar et Maxwel Cornet (9). Parmi les recrues offensives arrivées dans le Rhône cet été, Moussa Dembélé a scoré 6 fois, et Martin Terrier 3 fois.

L’artificier Mariano Díaz, lui, n’avait inscrit que 7 buts entre janvier et août avant de plier bagage. Parmi les défenseurs, Marcelo se distingue avec 5 réalisations.

Si l’on prend également en compte les passes décisives, c’est bien Memphis qui peut revendiquer le statut de grand bonhomme de l’année : avec son impressionnant bilan de 21 offrandes (notamment grâce à son quadruplé dans le domaine face à Metz en avril), le Néerlandais a été directement impliqué sur 39 buts, contre 29 pour Traoré (10 caviars) et 24 pour Fekir (9 services). Au rayon des passes, Tanguy Ndombele (8) et Aouar (7) ne sont pas en reste.

Source : olympique-et-lyonnais.com

Auteur de l’article : Tatien Nikiema

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *