JUSTICE: Liberté provisoire pour Safiatou Lopez

Après plusieurs mois de détention et suite à quatre demandes de mise en liberté provisoire, Safiatou Lopez, militante de la société civile, bénéficie d’une liberté provisoire depuis ce 2 janvier 2019, selon une information du Collectif Dignité et Liberté pour Safiatou Lopez.

C’est ce matin que l’un de ses avocats, Me Sylvère Kiemtarbouboum, a reçu la notification. Mais selon les explications de ce dernier, le procureur militaire dispose d’un droit d’appel devant la Chambre de contrôle du Tribunal militaire. S’il ne fait pas appel, Lopez retrouvera la liberté provisoire dès aujourd’hui.

Son Conseil précise que l’instruction est suffisamment avancée et qu’en dehors des éléments issus de la perquisition, rien de nouveau n’a été apporté. Ce qui les a fait dire, depuis les premiers jours, qu’on n’avait pas besoin de  maintenir dame Lopez en détention.

C’est dans la nuit du 28 Août 2018, que Safiatou Lopez  avait été interpellée par la Gendarmerie nationale, pour sa supposée implication possible dans une tentative de faire évader des détenus de la Maison d’arrêt et de Correction des Armées (MACA) après son audition le 3 septembre 2018.

Auteur de l’article : Tatien Nikiema

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *